Prêt privé – Hypothèque privée

5 questions à poser à votre futur prêteur privé

5 questions à poser à votre futur prêteur privé

Share Button

Bien évidemment, le prêt hypothécaire privé est une solution intéressante permettant de financer des projets ou de résoudre des problèmes financiers notamment une hypothèque pour mauvais crédit, un Avis de 60 jours, un rétablissement de crédit…etc. Cela dit, il est important de bien comprendre toutes les conditions du prêt et de se faire aider par un courtier. Voici donc les questions les plus importantes à poser à un prêteur privé.

 

 

Quel est le montant minimum et le montant maximum à prêter ?

Bien évidemment, c’est la première question à poser à un prêteur hypothécaire privé. Demandez-lui quel est le montant minimum et le montant maximum qu’il peut éventuellement vous prêter afin de savoir si cela répond à vos besoins. Par exemple, si vous avez besoin de 150.000 $ pour financer l’acquisition d’une nouvelle maison, et que le montant du prêt hypothécaire privée pouvant être accordé est compris entre 20.000 $ et 200.000 $, cela signifie que vous pouvez disposer des moyens de financement nécessaires pour acheter votre maison.

Quel est le taux d’intérêt ?

De manière générale, le taux d’intérêt d’un prêt hypothécaire est évalué en fonction de nombreux facteurs comme les risques courus par le prêteur, le profil du demandeur de prêt, la garantie hypothécaire…etc. Les taux d’intérêt varient d’un prêteur à un autre, mais ils sont plus élevés en comparaison avec ceux appliqués par les institutions financières.

Quels sont les autres frais du prêt ?

Bien que le taux hypothécaire soit un élément important à prendre en considération, il faut surtout calculer le coût global du prêt. Par exemple, un taux de 12% peut paraitre très avantageux, mais si vous calculez l’ensemble des frais additionnels, il se peut que le coût global du prêt soit plus élevé. Il faut donc demander au prêteur privé quels sont les autres frais du prêt notamment les frais de dossier, l’enregistrement de la garantie hypothécaire, l’assurance…etc.

Quel est le mode de remboursement ?

Outre les frais du prêt, il est important de savoir quel est le mode de remboursement proposé par le prêteur. De manière générale, les prêteurs privés sont plus tolérants par rapport aux banques et peuvent éventuellement vous proposer un mode de remboursement adapté à vos besoins.

Existe-t-il une pénalité sur le remboursement anticipé ?

Pour évaluer le prêt hypothécaire, il faut prendre en considération toutes les conditions requises par le prêteur. Renseignez-vous donc s’il existe une pénalité en cas de remboursement anticipé et négociez avec le prêteur des conditions plus favorables.

Conclusion

Avant de signer le contrat de prêt avec un prêteur privé, il est important de comprendre parfaitement toutes les conditions requises. Dans ce contexte, il est judicieux de se faire accompagner par un professionnel compétent du financement alternatif. Érick Brunet qui exerce dans les villes de Montréal, Rive Sud, Rive Nord, Longueuil, West Island, et Laval est un courtier hypothécaire en prêt privé disposant d’une grande expérience dans le financement hypothécaire. N’hésitez surtout pas à le contacter pour tous vos besoins de financement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.